Coaching d’entreprise

Leadership, prise de responsabilités, réorientation de carrière, adaptation au changement, légitimité, conflits de pouvoir, productivité, burn out, stress et peurs face aux risques, communication interne, organisation du travail, motivation des équipes, taux d’absentéisme élevé… Les raisons qui poussent une entreprise à faire appel à un coach sont multiples.

Dans ce cadre, le coaching a pour but de consolider, d’optimiser ou de faire face à une problématique donnée en accompagnant toute personne, équipe ou toute organisation désireuse d’atteindre des résultats concrets et identifiables dans un laps de temps défini. Cet accompagnement professionnel est SUR MESURE. Il n’y a en effet pas de recette miracle applicable à tous. C’est dans le cheminement du coaché avec son coach qu’émergent réponses et prises de consciences du coaché par rapport à sa problématique.

Pour qui ? Pour quoi ?

  • Pour les dirigeants, les managers…

Le coach aide les individus ou équipes dirigeantes à diagnostiquer la ou les zone(s) d’intervention sur la- ou lesquelles travailler. Le coaching de dirigeants et de managers vise à clarifier la vision, lever les freins, identifier les potentiels, développer les ressources pour atteindre un but fixé dans un cadre précis. Le coaching permet aussi aux dirigeants d’être porteurs de sens dans un environnement en constante mutation, et d’offrir à leurs collaborateurs un accompagnement de qualité dans un objectif de performance maintenu.

Ma spécificité de coach en entreprise est d’accompagner les dirigeants et les managers dans le changement mais aussi dans des perspectives d’adaptabilité à un monde de plus en plus complexe, incertain, volatile et ambigu, comme le définit le concept VUCA (voir la page  Brainstorming). Ce monde globalisé, en perpétuelle évolution, qu’elle soit technologique ou communicationnelle requiert de nouvelles compétences de leadership et de management.

  • Pour toute personne désireuse de renforcer son épanouissement personnel  au travail tout comme dans sa vie privée.

Le coaching donne la possibilité de faire le point sur soi-même, sur ses priorités, ses difficultés ou ses envies, de dépasser les constats, de prendre conscience de son potentiel dans le but de se mettre en action afin de consolider ou de trouver un nouvel équilibre.

Comment ?

Par des séances de coaching individuelles et/ou collectives. Le lieu, le nombre et la périodicité sont définis en début de processus avec le coaché ou dans le cadre d’un contrat tripartite.

Je pratique aussi le coaching « d’urgence » qui signifie que je me rends un maximum souple et disponible pour les coachés en acceptant le coaching par téléphone ou par Skype en cas de besoin ou de nécessité de dernière minute.

Ceux qui pensent qu’il est impossible d’agir sont généralement interrompus par ceux qui agissent.

James Baldwin

Media Training sur mesure

Media Training sur mesure

Les formules que je propose sont 100 % modulables et personnalisables. Cela signifie que je m’adapte à votre demande précise que ce soit en termes de contenu, de lieu ou de durée.

Par défaut, le programme que je propose est le suivant :

  • Pratiquer les interviews : mises en situation filmées, évaluations du style de communicant, feedbacks constructifs
  • Se préparer par l’apprentissage de techniques d’expression orale, de gestion du stress et du non-verbal : trucs et astuces pour une communication efficace, « sous contrôle » et qui fait mouche.
  • Comprendre les journalistes : leurs attentes, leurs besoins, leurs motivations, leurs contraintes, leurs modes de fonctionnement selon les canaux (Télévisuels, radiophoniques, presse écrite, web etc…), leurs droits et devoirs…
  • Anticiper les pièges, les éviter et garder sa ligne jusqu’à la fin de l’interview.
  • Créer le contact avec le journaliste, discerner l’optique de sa demande d’interview et fixer son propre cadre à l’interview
  • Préparer et gérer la communication de criseUne idée forte communique un peu de sa force au contradicteur

 

Une idée forte communique un peu de sa force au contradicteur

Marcel Proust

Formations

Pourquoi se lancer dans de la formation ? Les formations et les formateurs ne manquent pas ! A cette remarque que l’on m’a formulée un jour j’ai répondu : parce que cela a toujours été dans mon ADN…

Devenir formatrice, c’était pour moi respecter mon envie de pouvoir donner, partager, transmettre des compétences, un savoir-faire, une expérience professionnelle finalement assez variée. Ce que je transmets en tant que formatrice, je l’ai expérimenté moi-même auparavant en tant que journaliste, professeur de journalisme, femme politique et aujourd’hui coach. Il est important pour moi de m’appuyer sur du concret, sur de la pratique expérimentée moi-même en conditions réelles.

En concevant mes formations, mon objectif est de proposer des apprentissages complets, des mises en pratiques réalistes et constructives, un combiné de formateurs aux approches complémentaires et l’apport d’invités externes, personnalités publiques reconnues pour leur expertise dans les domaines concernés.

De nombreuses formations sont en préparation. J’organise aussi des formations sur mesure en fonction des demandes.

Elles peuvent se faire en intra entreprise comme en extra.

Dis-moi et j’oublierai ; enseigne-le moi et je m’en souviendrai ; implique-moi et j’apprendrai.

Benjamin Franklin

Media training

A l’ère de  « l’ultra communication », maîtriser sa communication avec la presse et les médias en général est une nécessité. C’est le but du media training : enseigner les techniques d’une bonne stratégie de communication rédactionnelle, verbale et gestuelle d’une part et d’autre part se familiariser avec les techniques journalistiques, comprendre le monde des médias, ses contraintes, ses besoins.

Être assertif, avoir de l’aisance en public, réussir ses improvisations, gérer son langage non verbal… sont autant d’éléments à maîtriser pour réussir sa communication publique. Mais l’interview média ou la conférence de presse requièrent d’avoir un minimum de connaissances et de savoir-faire qui ne s ‘improvisent pas. La préparation est indispensable et se doit d’être adaptée aux différents supports média (presse papier, audiovisuelle, web…).

Comment comprendre les stratégies journalistiques ? Comment éviter les pièges de l’interview ? Quels sont les techniques d’expression orale qui me permettront d’émettre un message efficace ?

Entretenir une certaine visibilité dans les médias qui corresponde à l’image que l’on a voulu transmettre, réussir ses interviews, répondre avec aplomb, sans être déstabilisé et de manière efficace, gérer la communication de crise de A à Z sont les principaux axes de travail de media training. A l’instar du coaching et de la formation, le média training que je propose est totalement modulable et personnalisé.

Ma philosophie de Media Training est de respecter la personne, sa manière de communiquer, son style, ses envies, ses besoins. De faire ressortir son potentiel, de renforcer ses atouts, d’estomper ses faiblesses. Chaque communicateur est unique. Pas question de formater mais d’accompagner dans l’apprentissage des codes médiatiques, le développement personnel par l’acquisition de techniques visant un savoir-faire et un savoir-être face aux médias.

Pour qui ? Pour Quoi ?

Toute personne, équipe, entreprise, organisation souhaitant créer, développer ou améliorer ses contacts et sa communication avec les médias.

Comment ?

L’accompagnement est soit individuel, soit collectif.

L’accompagnement individuel se fait sur base d’une séance d’une journée minimum. Des demi-journées ou des séances d’1 heure 30 peuvent être programmées par la suite. Le media training nécessitant aussi un suivi et/ou de la réactivité en fonction d’urgences médiatiques, je me rends un maximum disponible par téléphone ou par skype pour de la consultance de dernière minute.

L’accompagnement collectif en média training s’organise autour de séances personnalisées ou de formation de 3 jours, alliant exercices d’écriture, face caméras, interviews, analyses des techniques de presse, mises en situation etc.

 

Une idée forte communique un peu de sa force au contradicteur

Marcel Proust

Coaching

Le coaching n’est pas du conseil, ni de la thérapie, ni du mentoring. Il ne s’agit nullement pour le coach de procéder à un transfert de compétences ou d’orienter les choix, les décisions ou les réflexions du coaché.
Le coaching a le vent en poupe. Pour éviter les dérives, des associations et des fédérations de coachs professionnels encouragent depuis une quinzaine d’années la professionnalisation du métier. C’est ainsi qu’un processus de certification (ICF pour International Coach Federation) ou de titularisation (SFCoach pour Société Française de coaching) a été mis en place. Il comprend en général un certain nombre d’heures de formation, un travail sur soi-même, qui peut aller jusqu’à la psychothérapie, et une expérience professionnelle préalable.

Le coaching est donc un métier qui ne s’improvise pas. Etre coach certifié signifie avoir acquis et mis en œuvre des compétences au terme d’un certain nombre d’heures de formation, pratiquer le coaching en respectant les principes éthiques et déontologiques, continuer à se développer et réfléchir à sa pratique par le biais de la supervision.

L’ICF France définit le coaching professionnel comme une relation suivie dans une période définie qui permet au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et personnelle. A travers le processus de coaching, le client approfondit ses connaissances et améliore ses performances.

Le coaching vise à reconnecter les individus à leurs ressources dans le but de leur permettre, par des prises de conscience, d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Cela signifie donc que le Coaching est toujours totalement personnalisé puisqu’il est le fruit de l’interaction du coach et de son coaché.

Tous les sujets, pour autant qu’ils ne relèvent pas d’autres disciplines telles que la thérapie par exemple, peuvent être travaillés. Le processus de coaching peut être COLLECTIF, INDIVIDUEL ou encore être composé de phases individuelles et collectives.

Il s’inscrit dans tous les cas dans un cadre précis (durée, nombre de séances, objectif(s) etc.) fixé par le coaché et son coach.

Je n’ai pas de domaine de prédilection mais j’ai développé mon coaching autour de deux pôles :

Le plus grand bien que nous puissions faire aux autres n’est pas de leur communiquer notre richesse, mais de leur révéler la leur.

Louis Lavelle, philosophe français du 20ième siècle.

Mon profil

Initialement licenciée (master) en communication, j’ai été formée au Coaching par une école certifiante (Coaching Ways) en 2013-2014. J’ai également suivi une formation certifiante en Coaching scolaire (Coaching Scolaire Pluriel) ainsi qu’une formation de Formateur (People Prime time).

Ce n’est pas le hasard qui m’a conduite à ne pas choisir la facilité, à changer de vie et à me lancer dans le coaching et le média training après avoir été Journaliste, Présentatrice du JT, Professeur de journalisme, Sénatrice, Députée européenne… Ma vie professionnelle s’est nourrie du changement. Un changement toujours guidé par l’envie de découvrir de nouveaux horizons, de relever des défis, d’être utile aux autres et surtout, de conforter des valeurs de justice, d’authenticité et d’intégrité.

Une expérience à transmettre

Je désire « transmettre » mon savoir-faire professionnel acquis que ce soit dans mes fonctions médiatiques ou politiques. J’aime l’idée que cela puisse être utile, éclairant ou que cela permette tout simplement à d’autres de développer de nouvelles compétences ou de faire éclore leur propre potentialité. Mes formations ainsi que ma consultance en media-training et en communication s’inscrivent dans cette philosophie-là.

L’individu en tant qu’acteur du changement

Depuis toujours, j’ai la volonté d’accompagner l’individu en tant qu’acteur du changement. Et surtout de le faire aujourd’hui en tant que coach de manière professionnelle, avec sérieux et éthique conformément au code de déontologie de l’ICF, l’International Coaching Federation qui m’a certifiée. (Niveau ACC)

Tous, nous possédons les ressources nécessaires

Ma croyance profonde est que tout individu possède en lui des capacités, des ressources qu’il n’a peut-être pas encore identifiées.

Le rôle du coach est alors de favoriser la prise de conscience et de permettre à celui ou celle qui le souhaite d’entrer dans l’action et la réalisation de soi en toute autonomie.

Le rôle du média trainer s’apparente, lui, à celui d’un consultant. Il permet de donner des clés permettant de comprendre la presse, de se positionner par rapport aux médias, de réussir ses interviews et conférences de presse ou encore de renforcer son assertivité, son assise communicationnelle, de mieux gérer son image et d’adapter son discours pour le rendre plus porteur, plus efficace en d’autres termes, qu’il fasse mouche.

Enfin, le rôle de la formatrice est de transmettre tout un savoir-faire de manière théorique, pratique mais aussi créative, et personnalisée en fonction de la demande.

 

Make it happen

 

 

Certains attendent que le temps change, d’autres le saisissent avec force et agissent Dante